Fabrice   Pichon ,   Le   Complexe   du   prisme ,   Gy  (70),  Les   Éditions   du   Citron   Bleu , 2013, 262  p ., 16  .

 

Polar   efficace polar   passionnant Nous   lisons   désespérément   jusqu’au   bout   pour   avoir   des   réponses   aux   deux   questions  :  qui   et   pourquoi  ?  Mais   enfin ce   n’est   qu ’ un   polar  !  Commentaire   à   la   fois   juste   et   injuste Juste   parce   que   c ’ est   tout   de   même   une   formule Nous   savons   d ’ avance   comment   tout   cela   va   se   dérouler Mais   injuste   parce   que   tout   cela   exige   un   vrai   savoir - faire   et si   on   n ’ est   pas   Simenon beaucoup   de   travail Et   ça   marche  !  Les   polars   sont   de   plus   en   plus   populaires Flaubert s ’ il   voulait   faire   publier   Madame   Bovary  aujourd ’ hui serait   obligé   d ’ en   faire   un   polar Qui   a   assassiné   la   pauvre   Emma   et   l ’ a   découpée   ensuite   en   morceaux  ?

Dans   Le   Complexe   du   prisme ,   c est   au   premier   chapitre   que   la   première   victime   est   assassinée découpée   et   mutilée Entre   en   action   la   commissaire   Marianne   Bracq nouvellement   affectée   au   commissariat   de   la   Gare   d eau   à   Besançon Et   la   suivre   au   fil   de   ses   enquêtes   dans   les   rues   et   les   alentours   de   la   ville   est   un   petit   plaisir   supplémentaire   pour   le   lecteur   bisontin .

À   la   fin   pourtant après   l identification   du   qui il   y   a   les   longues   explications   du   pourquoi Elles   essaient   de   donner   aux   éléments   surprenants   un   air   de   probabilité mais   nous   sommes   presque   toujours   obligés   d avaler   des   invraisemblances   plus   ou   moins   grotesques Ici   ce   sont   les   turpitudes   d une   secte   d illuminés   qui   enlevaient   les   enfants   aux   parents   jugés   indignes qui   ont   provoqué   le   programme   démentiel   de   vengeance   du   meurtrier Dans   la   foulée   la   commissaire   découvre   non   seulement   que   ses   propres   parents   ont   pris   parti   à   ces   enlèvements   mais   qu elle   est   en   fait…   Mais   non je   vous   laisse   intacts   cette   dernière   grosse   surprise   et   le   coup   de   feu   de   lavant - dernière   page .

 

David Ball